Le patronage d'une chaussure X-XIème PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Hervald   
Index de l'article
Le patronage d'une chaussure X-XIème
Introduction
La semelle
La tige
L'attache et les renforts
Conclusion
Toutes les pages

révisions :
  • [ 03 juin 2010 ] Mise en ligne des gabarits custom fit modifiés.
  • [ 01 juin 2010 ] Modifications de l'introduction et de la partie renforts : précisions sur les renforts de talon.
  • [ 28 mai 2010 ] Modifications de l'introduction avec ajouts de précisions importantes sur le degré d'historicité du patronage proposé. Remarque suplémentaire sur la tige custom fit. Modification sur les renforts de tige. Modification de la conclusion.
  • [ 21 mai 2010 ] première mise en ligne

télécharger cet article en pdf


Cet article est destiné à tous ceux qui ont envie de se faire une paire de chaussures basée sur des modèles historiques et qui sont déroutés par le patronage. Il s'adresse aussi à tous ceux qui n'ont, jusqu'à maintenant, utilisé que des expédients, par exemple en faisant une chaussure en papier/tissus/cellophane, etc. puis en découpant le tout à la base, histoire d'obtenir un patron de tige (c.a.d. le dessus de la chaussure qui est cousu à la semelle) qui "moule" le pied.

En réalité, le patronage d'une tige peut se faire en prenant juste quelques mesures, un peu de crayonnage, et quelques calculs. En suivant les indications de cet article, et avec l'habitude, vous pourrez créer un patron en moins de trois-quarts d'heure. Sachant qu'il faut ensuite entre 1,5 et 3 heures de couture par chaussure (selon votre expérience), vous pourrez créer une paire en une journée et obtenir un résultat semblable à la photo 1.

resultat-1
Figure 1 - Chaussure gauche



Mise à jour le Jeudi, 03 Juin 2010 14:02